Aller au contenu principal

MESURE DE PREVENTION COVID-19

 Paris, le 29 avril 2020. Le discours du Premier Ministre le 28 avril 2020 a entériné que les grands musées, salles de cinéma et théâtres demeuraient fermés en attendant que la situation sanitaire soit de nouveau examinée fin mai.

Nous ne pouvons donc pas aujourd’hui déterminer la date de reprise des activités de notre théâtre, ni des modalités dans lesquelles celle-ci pourrait intervenir. Avant toute chose, la direction du théâtre est soucieuse de la santé des spectateurs, des artistes et des personnels de Mogador. Nous sommes impatients de vous retrouver et d’accueillir très vite le Roi Lion Vous êtes déjà plus de 70.000 à vouloir venir applaudir notre prochaine production et nous vous en remercions.

Nous vous informerons donc dès que nous aurons plus d’informations à notre disposition. En attendant, nous vous invitons à consulter le site du spectacle ou à vous inscrire à notre newsletter pour vous tenir informé(s) des nouvelles de votre théâtre. Vous pouvez également nous contacter via notre adresse mail habituelle commercial@stage-entertainment.com . Nous vous remercions de votre fidélité.

L’équipe du théâtre Mogador.

Réduire le bandeau

Ce que vous ne saviez pas sur Ghost le Film

June 27, 2019, 14:00
By Flora

Le film GHOST est sorti dans les salles de cinéma aux Etats Unis le 21 septembre
1990. Celui-ci remporte en 1991 l’oscar du meilleur scénario original.

La naissance


Bruce Joel Rubin, à l’origine du film est passionné par les fantômes et est traversé depuis le milieu des années 60 par une idée : raconter une histoire d'amour du point de vue du fantôme d'un héros décédé. Ce scénario lui est venu en allant voir la pièce de théâtre Hamlet, Bruce Joel Rubin eu une révélation devant la scène où le fantôme du père d’Hamlet demande de venger sa mort.
Une idée qui mettra plus de deux décennies à déboucher sur une première version du scénario. Au milieu des années 80, Rubin fait le tour des majors hollywoodiennes qui se montrent pour la plupart très intéressées par le concept : c'est finalement la Paramount qui décrochera le gros lot.

La poterie


La scène la plus célèbre du film, la séance de poterie est une scène proposée par Jerry Zucker, réalisateur du film GHOST, comme un clin d'oeil à Bruce Joel Rubin, dont la femme pratiquait l'art de la poterie. Ce n'était pas du tout quelque chose de préparé. "À l'origine on devait tourner une scène d'amour plus conventionnelle. On s'est regardés et on a vite compris que ce qu'on avait était vraiment génial. La scène de la poterie était tellement érotique qu'on n'avait besoin de rien d'autre". La scène de sexe en question, initialement tournée la veille de celle de la poterie, fut donc au final coupée au montage. Pour cette scène mytique, Jerry Zucker s'était rendu chez un potier en compagnie de Demi More, afin que celle-ci prenne quelques cours.

Photos Ghost le film - Paramount Pictures © Paramout Pictures
"La scène de la poterie était tellement érotique qu'on n'avait besoin de rien d'autre." Jerry Zucker

Secrets de tournage


Durant le tournage de la scène extérieure dans laquelle Willy (Rick Aviles) se fait renverser par une voiture, la température sur le plateau était assez basse pour laisser apparaître le souffle des acteurs. Pour une raison de crédibilité, l'haleine de Patrick Swayze -un fantôme- ne devait pas être visible. Il lui fallut donc croquer régulièrement des glaçons pendant les prises de vue. Également, le son produit par les démons qui emportent d'abord l'esprit de Willy Lopez et ensuite celui de Carl Bruner est celui d'un enregistrement de cris de bébés que l'on passe au ralenti.

Histoire de famille


Une grosse partie de la famille de Jerry Zucker apparaît dans le film, dont ses
neveux, sa sœur, la sœur de son beau-frère, sa femme et sa fille (essentiellement dans la scène de l'enterrement de Sam et de la réunion qui
suit), ainsi que son père et sa mère. La none qui reçoit le chèque d'Oda Mae n'est autre que la mère du scénariste, actrice amateur. L'autre sœur qui la seconde est quant à elle la chef scénariste du film, Faye Brenner-Peake.

Un film victime de son succès


Produit pour un budget de 22 millions de dollars, Ghost en a rapporté pas loin
de 505 millions de dollars dans le monde rien qu'avec sa sortie en salles. Dont
218 millions sur le territoire américain, seul Maman j’ai raté l’avion fit mieux en
Amérique.

En France, le film attira plus de 3 millions de spectateurs en salles, soit le
dixième succès de l'année, battant tout de même Ripoux contre Ripoux, Total
Recall, Tatie Danielle ou encore... Maman, j'ai raté l'avion.

Photos Ghost le film - Paramount Pictures © Paramout Pictures

Toutes nos actualités

Interview de Canelle Petit

Découvrez l'interview de Canelle Petit, ancienne élève de la Classe Libre de Comédie Musicale des Cours Florent et artiste sur Ghost le musical.

JE REGARDE

EN QUARANTAINE - Classe Libre Comédie Musicale

La Classe Libre Comédie Musicale du Cours Florent et du Théâtre Mogador s'inspire de Rent pour se retrouver !

Merci à Alexandre Faitrouni et aux 19 élèves survoltés à domicile et surtout merci à tous les gens courageux qui se battent pour nous, dehors.

Je regarde

Que faire à Paris dans le 9ème ?

Vous êtes en visite à Paris et vous ne savez pas quoi faire ? Ou bien vous êtes juste parisiens et vous faites toujours les mêmes choses ?  Découvrez toutes les activités à faire dans le 9ème arrondissement. Nous vous avons préparé un petit programme. 

Je découvre

Inscription Cours Florent

Les inscriptions à la prochaine Classe Libre de Comédie Musicale des Cours Florent en partenariat avec le Théâtre Mogador sont ouvertes. Bénéficiez d'une formation intensive de 8 mois d'octobre 2020 à mai 2021. Renseignements et inscriptions ici

Je m'inscris

Timbre du Théâtre Mogador

A l'occasion du centenaire du Théâtre Mogador nous avons eu la chance d'avoir un timbre à notre effigie.
Nous sommes très heureux de savoir que notre timbre a été sélectionné par La Poste pour l'élection du plus beau timbre de l'année.
N'hésitez pas à voter pour nous soutenir.

Catégories bloc et oblitération

Je vote